27 mai 2012 7 27 /05 /mai /2012 14:28

Giacomo Leopardi Giacomo Leopardi.

 

Giacomo Leopardi, né le 29 juin 1798 à Recanati et mort le 14 juin 1837 à Naples, c'est un poète, philosophe, écrivain, moraliste, philologue Italien, considéré comme le plus grand poète Italien du XIX siècle et une des plus importantes figures de la littérature mondiale ainsi que du romanticisme littéraire La poésie de Leopardi est difficile à goûter. Il ne mesurait que un mètre quarente centimètres, était bossu, souffrait d'aphtalmies et d'une dépréssion chronique, mais Giacomo Leopardi  était aussi le poète italien le plus doué et le plus savant de sa génération. Il est vrai que Leopardi pratique un peu d'archaïsme et que, d'autres part, depuis son temps, la langue italienne a très vite évolué sous l'influence du français. La prose, malgré sa forme sévère, tantôt trop concise, tantôt un peu oratoire, est plus abordable. Mais s'il est toujours difficile à traduire, il est particulièrement difficile de traduire Leopardi. Les rêves héroïques de gloire et d'action du jeune comte Leopardi, nourrit des idéaux classiques, furent très contrariés par la maladie, par un milieu familiale réactionnaire, par la médiocrité d'une période historique succédant à l'époque napoléonienne. La seule évasion, qu'enfant, il se concède, est de fréquenter la bibliothéque paternelle. Erudit précoce, il écrit un'histoire de l'astronomie à 15 ans et compose à 17 ans en Essai sur les erreurs populaires des Anciens. En 1814, il travaillait à une édition de la Vie du Plotin de Porphire, dont Creuzer utilisa quelques parties. En 1819, il entreprend la composition de l'infini, ou l'exercise de la pensée est défini comme jouissance métaphorique d'un infini imaginaire. Après une tentative de fugue et un brefs séjour à Roma en 1821, dont il est deçu, il ménera un'existence itinérante (Milan, Bologna, Florence, Pise, Florence, Naples à partir de 1833), entrecoupée de courtes visites à Recanati, occupé à des travaux d'érudition: d'ou les deux volumes anthologiques (prose et poèsie) de la Chrestomantie italienne (1826-1827). Le premier tome, ordonné par genre, accorde une grande place à Galilée. Qu'il s'agisse de son premier texte, largement autobiographique, intitulé "Premier amour", ou de son monumental journal philosophique, "Le zibaldone", qui paraîtra à titre posthume au début du XX siècle, l'oeuvre de Leopardi célèbre le déchantement et la mort des illusions. L'un de ses livres s'intitule d'ailleurs "Le massacre des illusions". Les "Cents onze pensées", oeuvre posthume aussi, édité en 1845. Durant cette même période, il fait connaissance de Pietro Giordani; mais les espoirs déçus que cette amitié suscite, précipitent sa ropture avec la foi religieuse. Giodani, moine émancipé, n'a pas perçu le besoin de Leopardi d'avoir un ami qui le sorte de sa solitude. Sa foi bascule, ses opinions philosophiques changent, ce qui l'oppose à son père, lui-même écrivain. La maison familiale, qu'il ne parvient pas à quitter lui devient insupportable. En prose, comme en vers, Giacomo Leopardi, est un pessimiste de nature, plus que de raisonnement. Sa sensibilité parle, plutôt que son intelligence. Il n'a construit aucun systhème; il résume ses impressions, ses observations, en s'efforçant, de les généraliser. Sa philosophie est toute physiologique: le monde est mauvais, parce-que sa vie à lui est mauvaise. L'optimisme complet et béat n'est copatible qu'avec une sorted'insensibilité et de stupidité animale, les idiots seuls rient constamment et sont constamment heureux de vivre. Schopenhauer affirme que la vie est mauvaise, et il l'aime, et il en jouit. Leopardi n'a jamais connu ces expansions. Il a certainement du plaisir à écrire, et s'il ignore les autres voluptés de la vie, il connait celle de pouvoir donner à une pensée lucide, une forme belle et puissante. Malade, isolé,incompris, Leopardi n'eut pas la force de réagir; mais il se laissa entraîner par la tristesse; il interrogea sa désespérance et entra en discussion avec elle. Cela nous a valu les beaux dialogues, qui avec quelques pensées, ont été réunis sous le nom d'Operette morali. Leopardi murut en 1837  à l'âge de trente-neuf ans, laissant un'oeuvre dont chacune des parties atteint la perfection: l'uridit, le poète, le prosateur, le traducteur, le penseur, l'homme d'esprit sont en Leopardi également admirables.

Citations de Giacomo Leopardi:

- Les enfants trouvent tout d'un rien, les adultes ne trouvent rien dans tout.

- Rien est plus rare au monde que une personne toujours supportable.

- La patience est la plus héroïque des vertus, précisément parce-qu'elle n'a pas la moindre apparence d'héroïsme. 

- Le plaisir est toujours passé ou futur, jamais présent.

- Les vrais misanthropes ne se trouvent pas dans la solitude.

- Voici deux vérités que les hommes en général n'admettent jamais: l'une qu'ils ne savent rien, l'autre qu'ils ne sont rien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tarif traduction: 143,80 euros.

Tarif rédaction: 60,64 euros.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Tags: vente, articles, littéraires, encyclopédiques, biographie, Giacomo Leopardi, poète Italien, site, e-learning, www.asilvia.net,  vente biographie de Giacomo Leopardi poète Italien sur le site e-learning www.asilvia.net, écrivain, italien, vente à tout public, vente à passionnés de littérature italienne, vente articles encyclopédiques, www.asilvia.net encyclopédie, vente articles littéraires, www.asilvia.net littérature, vente giacomo Leopardi, www.asilvia.net giacomo Leopardi, vente articles de journalisme, www.asilvia.net journalisme, operes, prose, citations, Giacomo Leopardi.

<meta name="robot"content="all,index,follow"/>

http://www.asilvia.net / littérature italienne / poète Italien Giacomo Leopardi.

<h1><a href="http://www.asilvia.net"> Biographie de Giacomo Leopardi (poète italien).</a></h1>

http://www.asilvia.net/article-biographie-de-giacomo-leopardi-poete-italien-105895894.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

< object id= " skype_plugin_object " location.hostname = " srv05.admin.over - blog.com " width = " 0 " height = " 0 " type = " application/x-vnd.skype.click2call.chrome.5.7.0 "style =" position: absolute , visibility: hidden; sinistra : - 100px , top : - 100px "> < / object>

<a href="http://www.pagerank-gratuit.com"> <img src = " http://www.pagerank-gratuit.com/pagerank_gratuit_32544.gif " alt = " pagerank " width = " 59 " height = "11" border = " 0 " > < / a>

<a target=_blank href="http://pagerank.chromefans.org" title="Online Checker, PageRank PageRank Checker per Chrome"> <img src = " & http://pr.chromefans.org/?u = c3063683887612dd997fe2bfd7518a74 , style = 1 " alt = " " style =" PageRank Checker border : 0px "> < / a>

< classid object = " clsid : d27cdb6e - ae6d - 11cf - 96b8 - 444553540000 " codebase = " http://fpdownload.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab # version = 8,0,0 , 0 "width = " 447 "height = " 280 " id = " Pepita "align = " " > <param name="allowScriptAccess" value="always" /> < param name = " middle FlashVars " value =" uid = 123139 " / > <param name="movie" value="http://swf.pepitastore.com/pepitashop.swf" /> <param name="quality" value="high" /> < param name = " bgcolor " value = " # ffffff " / > <param name="wmode" value="transparent" /> < embed src = " http://swf.pepitastore.com/pepitashop.swf " quality = "high" bgcolor = " # ffffff "width = " 447 "height = " 280 " name = " Pepita "align = " middle " allowScriptAccess = " always " wmode = " " flashvars =" transparent uid = 123139 " type =" application / x -shockwave >

Partager cet article

Published by asilvia - dans Littérature.
commenter cet article

commentaires

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog